Retrouvez nous sur GreenUnivers, la référence du Green Business

Etudes, analyses, statistiques et avis d'experts internationaux sur les marchés de l'environnement
et des technologies vertes, ou "greentech"

vendredi 13 juin 2008

La Chine, fantastique marché du chauffe-eau solaire

Moins médiatique que les cellules photovoltaïques, mais plus efficace et bien plus répandu, le chauffe-eau solaire est devenu un phénomène massif en Chine, pays qui domine le marché mondial tant en consommation qu’en production et en exportations de chauffe-eau bon marché.



Plus de 200 millions de Chinois disposent déjà d’un chauffe-eau solaire, un nombre qui a été multiplié par 6 depuis 2001, grâce à un prix des appareils inférieur à 200 dollars, grosso modo équivalent à celui d’un chauffe-eau électrique – mais sans facture d’électricité à payer ensuite.

Selon une étude de Research in China, la production de chauffe-eau a crû de 30% pour l’année 2007, atteignant 23,4 millions de m2 (mesurée en surfaces de panneaux solaires). Une vingtaine de grandes firmes chinoises se disputent le marché.

En Chine sont déjà installés 108 millions de m2 et les exportations chinoises de chauffe-eau ont augmenté de 28%, à 65 millions de dollars en 2007. Parmi les plus gros producteurs, Huangming , Linuo, Sunrain (qui a installé des filiales en Corée du Siud et en Espagne), Sangle, Tsinghua, Huayang, Huaiyin Huihuang, Sunshore et Tianpu.

Marché mondial des chauffe-eau solaires en 2006



Source: REN21 (cliquer pour agrandir)

Exportations chinoises de chauffe-eau solaires, en millions de dollars


Source: douanes chinoises, Research in China

L’année 2008 devrait voir leurs ventes bondir encore plus vite, car déjà au 1er trimestre, favorisées par la hausse du pétrole, les ventes des grandes firmes ont accéléré : celles de Sunshore ont augmenté de 76%, celles de Sangle de 56%, celles de Sunrain de 66%.

Cette production fait de la Chine de très loin le plus gros producteur d’énergie solaire du monde, grâce à ces capteurs inventés dès 1760 par le suisse Horace-Bénédict de Saussure. Et cette habitude du solaire pourrait propulser le pays comme leader également dans les technologies plus sophistiquées.

Le gouvernement chinois a pour objectif que soient installés 50% de plus de chauffe-eau solaires en 2010, soit 150 millions de m2, en étendant leur usage notamment dans les régions rurales, ou des millions de foyers n’ont pas accès à l’électricité. La consommation annuelle des Chinois de capteurs solaires représente dix fois celle des Européens, les deuxièmes plus gros utilisateurs du monde.

La Chine économiserait ainsi plus de 50 millions de tonnes de charbon en 2010. Et il veut aussi que d’ici 2020, un quart des Chinois passe aux chauffe-eau solaires, qui couvriraient alors 270 millions de m2.

La capacité de chauffage d’eau solaire de la Chine atteindrait ainsi bientôt l’équivalent de 40 centrales nucléaires.

Mais la Chine s’est aussi lancée dans la production à grande échelle de centrales solaires dans le désert, avec des panneaux photovoltaïques reliés au réseau électrique, et le gouvernement souhaite porter la part du solaire à 20% dès 2010. Pour l’instant le pays a une capacité installée de production de 15 MW.

Si le gouvernement américain ou canadien accordait aux chauffe-eau solaires ce qu’il accorde en aides aux énergies pétrolières, l’Amérique du Nord en serait couverte, plaide Brian Gordon, un candidat du parti Vert au Canada.

Pour en savoir plus: Brillante explication sur l’histoire et l’enjeu des capteurs solaires par l’expert John Perlin (en anglais) ici et aussi cette vidéo sur les chauffe-eau solaires chinois

1 commentaires:

romu a dit…

C'est à se demander comment il est possible que le moindre kit soit à 5 k€ chez nous. Quelle arnaque !