Retrouvez nous sur GreenUnivers, la référence du Green Business

Etudes, analyses, statistiques et avis d'experts internationaux sur les marchés de l'environnement
et des technologies vertes, ou "greentech"

mardi 1 juillet 2008

Boom des investissements dans la production de cellules photovoltaïques

Les investissements dans la production de cellules photovoltaïques seront, en 2010, aussi élevés que ceux de l’industrie des semi-conducteurs, selon une analyse du cabinet iSuppli.

La production mondiale de cellules photovoltaïques grimperait à 12 GigaWatts (GW) en 2010, contre 3,5 en 2007. Le marché devrait croître à un rythme annuel de 40% jusqu’en 2010, et de 20% au-delà.

(cliquer pour agrandir)

D'autres organismes font état de prévisions optimistes mais avec des projections légèrement différentes, comme l'European photovoltaic industry association (EPIA) : dans un scénario de soutien public à la filière, elle anticipe un marché du photovoltaïque cinq fois plus gros en 2012 qu'en 2007 (voir graphique ci-dessus).


En 2010, il devrait y avoir dans le monde environ 400 sites pouvant produire chacun au moins 1 MegaWatt (MW) de cellules photovoltaïques par an, quatre fois plus qu’en 2007. Des usines capables de produire l’équivalent d’1 GW par an devraient aussi apparaître pour répondre aux besoins du marché.

Cela nécessitera de gros investissements : chaque usine de cellules photovoltaïques coûtera au moins 500 millions de dollars, avec environ 1.000 salariés, pour un chiffre d'affaires annuel de 1 milliard par an, voire plus. Des chiffres comparables à ceux des usines de semi-conducteurs.

Les investissements sont déjà en forte hausse : selon l'European photovoltaic industry association (EPIA), ils ont atteint 1,3 milliard d'euros dans le monde en 2007. Et ce n'est pas fini ! Le groupe norvégien REC (Renewable energy corporation), l'un des leaders mondiaux des cellules photovoltaïques, vient d'annoncer un méga-investissement de 1,6 milliard d'euros dans la première tranche d'un site industriel à Singapour. Le projet total s'élèvera à 3 milliards de dollars avec 3.000 salariés pour fabriquer des panneaux solaires et des "galettes" de silicium qui, coupées en fines tranches, donnent naissance aux cellules photovoltaïques.

Plusieurs facteurs attisent la demande sur le photovoltaïque : la flambée du prix du pétrole et du gaz bien sûr, mais aussi l’augmentation de la demande mondiale en électricité. La planète aura besoin de trois à quatre fois plus d’électricité dans les 50 prochaines années pour répondre à la croissance de la population et de l’économie. Et les énergies renouvelables doivent occuper une place de plus en plus importante dans le mix énergétique des pays.

L'Europe, par exemple, s'est fixée en 2007 un objectif de 20% d’énergie d’origine renouvelable en 2020. Aux Etats-Unis, selon un récent rapport de Clean Edge, 10% de l’électricité consommée en 2010 devrait être d’origine solaire.

Parallèlement, les prix des cellules photovoltaïques vont progressivement diminuer. Des fabricants comme REC ou l'allemand Q-Cells estiment que leur coût pourrait baisser de 40% entre 2006 et 2010. Dans les pays très ensoleillés, l’électricité d’origine photovoltaïque pourrait être au même prix que l'électricité traditionnelle dès 2012. Dans les autres pays, la parité serait atteinte en 2018.