Retrouvez nous sur GreenUnivers, la référence du Green Business

Etudes, analyses, statistiques et avis d'experts internationaux sur les marchés de l'environnement
et des technologies vertes, ou "greentech"

jeudi 3 juillet 2008

Les investissements dans les greentech vont tripler en 5 ans

Les énergies renouvelables et les technologies d’efficacité énergétique ne connaissent pas la crise financière : elles ont attiré 148 milliards de dollars de nouveaux investissements dans le monde en 2007, selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). Soit un bond de 60% en un an.

(cliquer pour agrandir)

La croissance devrait continuer en 2008 : après un début d'année difficile, lié notamment à la restructuration du secteur de l'éthanol aux Etats-Unis, les investissements ont rebondi au deuxième trimestre. Et ce n'est pas fini ! Ils pourraient atteindre 450 milliards de dollars par an d'ici à 2012, un triplement par rapport à 2007, et plus de 600 milliards de dollars par an à partir de 2020, selon le rapport.

La flambée du pétrole, le soutien croissant des gouvernements dans le monde et les problèmes de sécurité énergétique attirent les fonds. L’énergie éolienne a capté les sommes les plus importantes l’année dernière, avec 50,2 milliards de dollars. Elle a dépassé les 100GW en mars 2008, au niveau mondial. Mais c’est le solaire qui progresse le plus vite : il enregistre un taux annuel moyen d’augmentation de 254% depuis 2004 pour atteindre 28,6 milliards de dollars de nouveaux capitaux l’année dernière. C'est lui qui a attiré le plus de capital-risque et capital-investissement (3,7 milliards de dollars).

Le volume total des capitaux dans les énergies durables a grimpé à 204,9 milliards de dollars, dont 98,2 milliards de dollars dans la nouvelle génération d'énergies renouvelables (l'éolien aux États-Unis, en Chine et en Espagne, notamment), 50,1 milliards de dollars sont allés dans le développement de la technologie et la fabrication à grande échelle, et 56,6 milliards de dollars ont été transférés a travers les fusions et les acquisitions.

Avec 31 gigawatts de nouvelle génération installée, les énergies renouvelables ont représenté 23% de la nouvelle capacité énergétique ajoutée au niveau mondial en 2007, environ 10 fois celle du nucléaire.

L'investissement dans les technologies d'efficacité énergétique a atteint un record de 1,8 milliard de dollars (+ 78% en un an). Le bâtiment, qui représente 40% des émissions de CO2, offre le plus grand potentiel pour les économies d'énergie.

Les nouveaux investissements sont surtout concentrés en Europe, suivie par les Etats-Unis. Mais le Chine, l’Inde et le Brésil attirent de plus en plus : 26 milliards de dollars en 2007, soit une hausse de 22%.

Accéder au document complet ici.